Un apport majeur : Les bouchers et leurs affaires entre villes et campagnes (Espagne et France méridionale, XIIIe-XVe siècle)

e94bc8921c

Les 12 et 13 mai 2014 ont eu lieu à la Casa de Velázquez des journées sur le monde des bouchers dans la Couronne d’Aragon et la France méridionale. Les organisateurs étaient : Ramón Agustín BANEGAS LÓPEZ (EUHT Sant Pol, Universitat de Girona), Catherine VERNA (Université Paris 8), Sandrine VICTOR (Université d’Albi)
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université Paris 8, Université d’Albi, Universitat de Lleida (projet de recherche « Mercados alimenticios en la Edad Media: actores, mecanismos y dinámicas » financé par le Ministerio de Economía y Competitividad, HAR2012-31802)
Col. : LabEx SMS (Toulouse), FRAMESPA (UMR 5136).

Les deux journées d’étude ont été consacrées au boucher dans les espaces des Couronnes de Castille et d’Aragon et dans la France méridionale : membre des élites des bourgs et des petites villes, entrepreneur inscrit dans les domaines connexes de l’artisanat et de l’industrie dont il alimente et parfois domine les marchés, maquignon en mouvement dans les espaces de chalandises où il construit ses réseaux entre villes et campagnes, acteur des politiques fiscales, en particulier par la ferme des taxes indirectes levées sur les produits de consommation. À partir du cas des bouchers, dont les activités multiples se révèlent pourvoyeuses d’écrits, cet atelier aboutit à une réflexion sur l’entrepreneur, en particulier celui des campagnes et des petites villes. Les disponibilités financières et les réseaux dont il dispose lui permettent d’exercer une pluri-activité qui relève de sa capacité à jouer de différents secteurs de production et d’échange et de sa compétence à maîtriser les techniques qui y sont associées (compter, pratiquer le crédit, expertiser des produits, établir des changes monétaires…). Cette position d’intermédiaire est confirmée dans le domaine politique quand les bouchers, actifs dans la gestion des affaires de la communauté, se placent à la périphérie des élites rurales traditionnelles.

Pour plus d’informations, voir le programme ici 

Nicolas Marty

Nicolas Marty Professeur des Universités histoire Contemporaine, Catedràtic d'història contemporània Université de Perpignan, Universitat de Perpinyà

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.